Opale : Libérez Azura du maléfice de la sorcière

Le royaume d’Athea est en péril. Azura, son dragon protecteur, a été figé dans la pierre par la sorcière. Battez-vous pour sauver le royaume des créatures malfaisantes.

Opale est un jeu créé par Rüdiger Dorn, illustré par Ashline et édité par RUNES Editions. Il s’agit de la réédition du jeu Cœur de dragon.

C’est un jeu pour 2 joueurs, conseillé dès 8 ans, pour des parties de 20 minutes.

La mise en place est assez rapide : le plateau est placé sur la table, avec le pion Dragon Pétrifié à côté de son emplacement. Chaque joueur reçoit un paquet de cartes qu’il mélange et en pioche 5. Un premier joueur est désigné aléatoirement et la partie peut commencer.

Le but du jeu est de récolter un maximum de cartes afin d’avoir le plus de points en fin de partie.

Le jeu se déroule en une succession de tours, jusqu’à ce qu’une des 2 conditions de fin de partie se déclenche. A son tour, le joueur joue une ou plusieurs cartes identiques et les place sur l’emplacement associé sur le plateau en déclenchant éventuellement l’effet (s’il y a le nombre requis de cartes). Ensuite, il complète sa main pour avoir 5 cartes et c’est à l’autre joueur de jouer.

Chaque carte a la même anatomie :

  • L’illustration qui est reprise sur la plateau.
  • Les points de victoire (en haut à gauche et à droite) que la carte rapportera en fin de partie si elle a été récupérée.
  • Le nombre d’exemplaires de cette carte dans la pioche du joueur (en haut au milieu).

Il y a 2 types d’emplacement :

  • Les emplacements avec un seul contour : Quand un joueur place une ou plusieurs cartes sur un tel emplacement, il déclenche immédiatement son effet. Les cartes placées sont empilées les unes sur les autres et il est interdit de regarder les cartes recouvertes par d’autres.
  • Les emplacements avec plusieurs contours : Ici, l’effet ne sera déclenché qu’à la condition qu’il y ait exactement le nombre de cartes requis (soit le nombre de contours de carte dessinés).

Quand l’effet d’un emplacement est déclenché, le joueur suit la flèche partant de cet emplacement (ou l’une d’elles s’il y en a plusieurs) et il récupère toutes les cartes visées par cette flèche. Les cartes sont ajoutées, face cachée, à sa pile de score. Il se peut que l’emplacement visé par la flèche soit vide, dans ce cas le joueur ne récupère aucune carte.

Quels sont les effets des différents emplacements ?

  • Chevaucheur de Tortue : L’effet est déclenché par le joueur qui place la deuxième carte Chevaucheur de Tortue. Il prend alors toutes les cartes Golem de Lave ou toutes les cartes Sorcière des Abysses sur le plateau. On place ensuite les 2 cartes Chevaucheur de Tortue, face visible, sous le plateau de jeu.
  • Golem de Lave : L’effet se déclenche dès qu’une carte y est jouée. Le joueur récupère alors toutes les cartes Sorcière des Abysses sur le plateau.
  • Sorcière des Abysses : L’effet se déclenche dès qu’une carte y est jouée. Le joueur récupère alors toutes les cartes Dragon Pétrifié ou toutes les cartes Perle de Nacre sur le plateau. S’il choisit les cartes Dragon Pétrifié, ce joueur prend le pion Dragon Pétrifié ce qui lui permet d’avoir 6 cartes en main au lieu de 5. Si, par la suite, l’autre joueur récupère le pion Dragon Pétrifié, il pioche au hasard une des 6 cartes du joueur afin qu’il n’ait plus que 5 cartes en main. En fin de partie, le pion Dragon Pétrifié rapporte 3 points.
  • Dragon Pétrifié : Cet emplacement n’a aucun effet.
  • Perle de Nacre : Cet emplacement n’a aucun effet.
  • Gardien des Ténèbres : L’effet est déclenché par le joueur qui place la quatrième carte Gardien des Ténèbres. Il récupère alors les 4 cartes Gardien des Ténèbres.
  • Chasseresse Pieuvre : L’effet est déclenché par le joueur qui place la troisième carte Chasseresse Pieuvre. Il récupère alors toutes les cartes Dragon Corail sur le plateau. On place ensuite les 3 cartes Chasseresse Pieuvre, face visible, sous le plateau de jeu.
  • Dragon Corail : L’effet se déclenche dès qu’une carte y est jouée. Le joueur récupère alors toutes les cartes Perle de Nacre sur le plateau.
  • Cité Sous Marine : L’effet est déclenché par le joueur qui place la troisième carte Cité Sous Marine. Il récupère alors toutes les cartes qui ont été placées sous le plateau. On forme ensuite une pile avec les 3 cartes Cité Sous Marine que l’on place à côté du plateau.

La fin de partie se déclenche soit quand il y a 3 piles de cartes Cité Sous Marine, soit quand un joueur a vidé sa pioche et ne peut plus compléter sa main. Dans les 2 cas, l’autre joueur joue encore un tour. Chacun additionne alors les points qu’il y a sur les cartes présentes dans sa pile de score et celui possédant le pion Dragon Pétrifié score 3 points de plus. Le gagnant est celui avec le plus haut score.

2 variantes sont également proposées :

  1. Prémonition : Lors de la mise en place, chaque joueur pioche 8 cartes et en écarte 3 qu’il place face cachée à côté de sa pioche. Quand il refait sa main, le joueur peut piocher des cartes dans la pile de cartes écartées.
  2. Coquillages magiques : Lors de la mise en place, chaque joueur prend les 5 jetons Coquillage à sa couleur. Durant son tour, un joueur peut utiliser un de ses jetons Coquillage, en plus de jouer une ou plusieurs cartes. Le jeton Coquillage est ensuite défaussé. Les différents effets des jetons Coquillage sont : rejouer immédiatement, piocher 3 cartes et en défausser 3, jouer des cartes sur 2 emplacements différents, défausser X cartes pour en piocher X, empêcher l’adversaire de jouer sur un emplacement pendant un tour (en y plaçant le jeton correspondant). Les 3 petits Coquillages doivent être joués en début de tour alors que les 2 plus grands en fin de tour.

Avis

Opale est un petit jeu pour 2 joueurs, idéal à sortir quand on a peu de temps devant nous mais qu’on veut quand même réfléchir un peu.

Le jeu est vraiment magnifique, avec des illustrations colorées. Je trouve que c’est bien plus joli que l’ancienne version Cœur de dragon et que c’est plus au goût du jour. Par contre, le thème n’est pas plus présent qu’avant (on joue des cartes et je n’ai pas l’impression de me battre contre de vilaines créatures). Le matériel est de très bonne qualité. C’est un beau travail éditorial.

Les règles sont simples et vites expliquées, mais il faudra tout de même bien réfléchir à ce que l’on va faire de ses cartes. Et il ne faudra pas trop s’y attacher car c’est ainsi qu’on se plantera durant la partie. Il faut oser prendre des risques en sacrifiant certaines cartes pour ensuite pouvoir en récupérer d’autres. Mais ce n’est pas facile et les choix sont souvent difficiles à faire. Il faut pouvoir s’adapter à sa pioche et au jeu de l’adversaire. Vous devrez souvent revoir ce que vous comptiez faire car votre adversaire a placé une carte où vous vouliez le faire. L’interaction est indirecte, mais bien présente (typique des jeux pour 2 joueurs).

Les parties seront bien différentes les unes des autres, grâce aux pioches des 2 joueurs. Parfois, les 3 piles de Cité Sous Marine seront rapidement construites, alors que sur d’autres parties ces cartes arriveront à la fin de la pioche d’un joueur, ce qui allongera la partie. De plus, les 2 variantes apportent aussi une façon différente de jouer. J’aime particulièrement celle utilisant les Coquillages car elle permet un plus grand contrôle (j’avoue même que je ne jouerai plus sans cette variante, sauf si je fais découvrir le jeu à quelqu’un). La rejouabilité est donc assurée.

Opale est rapide à installer mais aussi à jouer. J’ai joué des parties en 10 minutes. Ça présente l’avantage de pouvoir enchaîner plusieurs parties.

Sur chaque carte figure le nombre d’exemplaires dans la pioche. C’est vraiment une bonne idée par rapport à Cœur de dragon car ça permet de calculer combien il nous en reste dans notre pioche, mais aussi dans celle de l’adversaire. Enfin, pour ça il faut avoir une bonne mémoire…

Si vous cherchez un beau jeu pour 2, accessible, avec un peu de prise de risque et de hasard (contrôlable avec variante), je vous conseille Opale.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s