En un mot : Donnez le bon indice

Comment faire deviner « revenu », « noces » et « exception » en un seul mot ? Vous avez une idée ? Alors, vous êtes prêt pour jouer à En un mot !

En un mot est un jeu créé par Fedor Korzhenkov, illustré par Alödâh, et édité par Economicus pour la version originale et par RUNES Editions pour la version française. Il s’agit d’un jeu pour 2 à 10 joueurs, conseillé dès 8 ans, pour des parties de 15 minutes environ.

La boîte

En début de partie, chaque joueur reçoit 9 cartes. Tous les joueurs jouent avec la même face : vert (mots plus faciles) ou orange. Chacun prend son paquet en main, sans les mélanger.

En orange, les mots plus difficiles à associer

En un mot est un jeu d’association de mots dont le but est de faire deviner 2 ou 3 mots en donnant un mot-indice. Il est possible de jouer en mode compétitif ou en mode coopératif.

Mode compétitif

À son tour, on va essayer de faire deviner 2 ou 3 mots de sa carte. Pour cela, on décale la première carte de son paquet de sorte à voir les chiffres en haut de la carte suivante (comme sur la photo). Ces chiffres indiquent les mots à faire deviner : les 2 premiers sont obligatoires et le troisième (dans l’étoile) est facultatif.

Ici, il faut trouver un indice pour faire deviner « siècle » et « foudre » (et éventuellement « boite » en plus)

Une fois qu’on a trouvé un indice pour faire deviner les mots, on place la première carte de son paquet sur la table, on dit si on souhaite faire deviner 2 ou 3 mots et on donne le mot-indice. Les autres joueurs essaient alors de deviner quels sont les mots à trouver. Dès qu’un joueur pense avoir trouvé, il tape sur la carte et dit les mots qu’il a trouvés. Il faut alors être le plus rapide, mais attention car chaque joueur ne peut faire qu’une seule proposition par tour. Si la réponse est correcte, la carte est défaussée et le joueur ayant deviné défausse une carte de son paquet (celle qu’il veut). Si 3 mots étaient à trouver et qu’ils sont devinés à la première tentative, les 2 joueurs (celui qui faisait deviner et celui qui a deviné) défaussent une carte de plus de leur paquet. Par contre, si la réponse n’est pas correcte, le joueur qui a fait deviner indique combien de mots sont bons et les autres joueurs peuvent faire une proposition en tapant sur la carte. Si personne ne trouve, le joueur reprend la carte et la met derrière son paquet.

Ensuite, c’est au joueur suivant dans le sens horaire de faire deviner des mots. Il est possible de passer son tour (si on ne trouve pas de mot-indice) et de ne faire deviner aucun mot à son tour. Le joueur place alors la première carte à l’arrière de son paquet (mais autant essayer de faire deviner car il n’y a rien à perdre et l’effet sera le même). Dès qu’un joueur n’a plus de carte en main ou s’il commence son tour avec une seule carte, il remporte la partie.

Mode coopératif

Ici le but est de marquer le plus de points tous ensemble. Le principe est toujours le même : donner un mot-indice pour faire deviner 2 ou 3 mots. La différence est qu’on ne peut pas passer son tour. Quand un mot-indice est donné par un joueur, les autres discutent ensemble pour donner une proposition commune. Si c’est bon, la carte va dans la pile des réussites. Sinon, elle va dans la pile des échecs. Si 3 mots sont trouvés, on transfère une carte de la pile des échecs dans la pile des réussites.

La partie se termine quand tous les joueurs n’ont plus qu’une carte en main ou quand il y a plus de cartes dans la pile des échecs que le nombre de joueurs. Le nombre de cartes dans la pile des réussites détermine le score de l’équipe.

Un et un seul mot !

En un mot est un jeu que j’ai découvert il y a bientôt 2 ans. RUNES Editions m’avait proposé une partie avec son exemplaire anglais/russe (The Only Word) sans que je sache qu’il serait localisé. En tant que fan de jeux de mots comme Codenames, j’avais tout de suite accroché. Et puis, au dernier Festival des Jeux de Cannes (en février 2020), il était présenté donc j’y ai rejoué avec toujours autant de plaisir. Par contre, je ne pensais pas pouvoir y rejouer facilement car je n’étais pas au courant de la variante coopérative qui peut se jouer à 2 😁

D’ailleurs, le fait que le jeu propose 2 modes, compétitif et coopératif, est un gros atout. Cela permet de le sortir aussi bien avec des joueurs ne voulant jouer qu’à des jeux coopératifs comme avec ceux qui sont des compétiteurs dans l’âme. Aussi, le mode coopératif permet d’y jouer à 2 et c’est une très bonne chose pour moi puisque j’ai peu de public pour les jeux de ce type (à quand le retour des soirées-jeux à la ludothèque ? 😭). Pourtant, j’avoue que j’étais un peu sceptique lors de la première partie à 2, mais finalement ça tourne plutôt bien. Évidemment, je préfère y jouer à plus mais on fait avec ce qu’on a.

Les cartes sont recto-verso, avec un côté reprenant des mots plus faciles à associer. Cela permet d’augmenter la difficulté une fois qu’on devient un as des associations de mots. Et ce n’est pas forcément évident, même avec le côté vert. On se casse vite la tête rien que pour associer 2 mots. Et je ne vous parle pas d’essayer d’en faire deviner 3. Il y a du challenge ! Évidemment, c’est plus simple si les joueurs autour de la table ont les mêmes références et sont « connectés ». Car parfois, on part dans des délires assez farfelus en donnant un indice car ce n’est vraiment pas facile d’associer certains mots ensemble. En un mot est un jeu idéal pour les amoureux des mots.

Aussi, le jeu offre la possibilité de jouer en anglais ou en français puisque les mots sont écrits dans les 2 langues. Cela permet d’améliorer son vocabulaire dans la langue de Shakespeare, même si on joue en français (il suffit de lire la traduction). La règle propose également de jouer en mixant les 2 langues : donner le mot-indice en français et les réponses en anglais (ou inversément). Je trouve que c’est une superbe idée d’avoir mis les 2 langues sur les cartes.

L’édition est bien faite : les mots sont écrits dans les 2 sens sur les cartes pour faciliter leur lecture par tous les joueurs autour de la table, la règle est claire et ne laisse pas de place au doute (par contre, il y a une petite faute d’orthographe et c’est dommage pour un jeu sur les mots), et l’illustration de la boîte est très belle (😻) même si elle ne me fait pas penser qu’il s’agit d’un jeu sur les mots (mais au moins, elle attire le regard). Aussi, il y a une petite surprise dans la boîte : une tuckbox qui représente le toit de la maison. Quand on l’enlève, on découvre la maison dans le fond de la grande boîte.

Une boîte dans la boîte…

Toutes les cartes tiennent dans cette tuckbox qui prend 3 fois moins de place que la boîte. Une fois qu’on connaît les règles, on peut très bien se passer de la grande boîte pour économiser de la place. Moi, c’est ce que j’ai fait 😉 Il trône fièrement à côté de Mot malin qui est aussi un jeu d’association de mots, mais uniquement coopératif et avec pression du temps. Si vous aimez l’un, vous aimerez forcément l’autre 😀

En un mot est idéal pour les amateurs de jeux de mots, qu’ils soient compétiteurs ou qu’ils préfèrent partager la victoire (ou la défaite). Alors si vous aimez ce type de jeux et que vous en cherchez un nouveau qui propose un beau challenge, jetez-y un œil car il devrait vous plaire !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s