Roméo & Juliette : L’amour sera-t-il plus fort que la haine ?

Deux êtres qui s’aiment, mais deux familles qui se haïssent. Juliette d’un côté et Roméo de l’autre. Malgré des chaperons toujours dans leurs pattes, ils useront de toutes les ruses pour se voir en secret et tenter de faire triompher l’amour. Mais y parviendront-ils dans ce climat si austère ?

Les 2 tourtereaux
Un jeu coopératif pour 2 joueurs

Roméo & Juliette est un jeu créé par Julien Prothière et Jean-Philippe Sahut, illustré par David Cochard, et édité par Sylex. Il s’agit d’un jeu pour 2 joueurs, conseillé dès 14 ans, pour des parties de 40 minutes environ.

La boîte

En début de partie, dépliez la boîte de jeu pour découvrir le plateau et placez le jeton Cœur et les Missives à côté. Chaque joueur choisit une famille et prend les cartes correspondantes qu’il sépare en 2 paquets (Lieux et Chaperons) qu’il pose devant lui, face cachée. Les marqueurs Haine, Amour et Acte sont placés sur leur piste correspondante. Les joueurs suivent ensuite la mise en place de la carte Chapitre choisie (Chapitre I pour la première partie) : création du paquet de cartes Événement, nombre de Missive par joueur et placement des Personnages dans les différents lieux. De plus, chaque joueur va chercher dans son paquet de cartes Lieux, celle du lieu où son personnage se trouve et l’ajoute à sa main.

Mise en place

Roméo & Juliette est un jeu coopératif où les joueurs ne peuvent pas communiquer ouvertement. Une partie se déroule en maximum 3 actes (3 manches) et chaque acte comprend 4 scènes (4 tours de jeu).

La famille Montaigu

Le but va être de faire triompher l’Amour avant que la Haine ne s’abatte sur Vérone. Pour faire grandir l’Amour, Roméo et Juliette doivent se retrouver dans le même Lieu. Mais si des membres des 2 familles se retrouvent aussi dans un même Lieu, c’est la guerre et la Haine augmente.

La famille Capulet
« Ma Juliette, retrouvons-nous ce soir à l’église »

Chaque scène se déroule en 5 phases distinctes : Préambule, Rendez-vous, Coulisses, Entrée en scène et Dénouement.

Préambule

Les joueurs piochent dans leurs paquets de sorte à avoir 4 cartes Lieux et 4 cartes Chaperons en main.

Rendez-vous

Le but du jeu étant que Juliette et Roméo se retrouvent dans les mêmes Lieux, il est nécessaire qu’ils accordent leur violon de la même façon. Mais les joueurs ne peuvent pas communiquer librement. Durant cette phase, ils peuvent dépenser une Missive pour se donner un rendez-vous et l’autre joueur répond simplement positivement ou négativement. Par exemple, Roméo peut dépenser une Missive et dire à Juliette : « Rendons-nous à la salle de bal des Capulet ». Si Juliette est d’accord (si elle a la carte de ce Lieu en main), elle met le jeton Cœur sur la face Passion, et dans le cas contraire sur la face Raison (celle avec 2 Missives). Les joueurs peuvent dépenser autant de Missives qu’ils le souhaitent (et qu’ils en possèdent) jusqu’à ce qu’ils se mettent d’accord sur Passion ou Raison. Si la Passion est choisie, l’Amour pourra grandir s’ils se retrouvent dans le même Lieu. Si la Raison est choisie, chacun prend une Missive de la réserve (s’il en reste) et l’Amour ne grandira pas même si les amoureux se retrouvent dans le même Lieu.

Passion ou Raison

Coulisses

Chacun va alors choisir secrètement dans sa main une carte Lieu et une carte Chaperon à jouer. C’est le Lieu où se rendra son personnage et le Chaperon qui l’accompagnera.

Les Coulisses de Roméo

Entrée en scène

Chacun va révéler ses 2 cartes et effectuer les déplacements qui en résultent.

L’entrée en scène de Roméo

Ensuite, chacun va activer la capacité du lieu où il se trouve et déplacer des Chaperons. Ce sera toujours Roméo qui commencera à faire les déplacements et puis ce sera au tour de Juliette. Les Chaperons peuvent être déplacés, peu importe où ils se trouvent (il n’est pas nécessaire qu’ils se trouvent sur le même Lieu que Roméo ou Juliette).

Le Salon Montaigu

Sur les 6 Lieux, 5 ont une capacité de déplacement :

  • Salon Montaigu : déplacement de 2 Chaperons appartenant à la famille Montaigu dans un Lieu adjacent à celui où ils se trouvent. Les 2 Chaperons ne doivent pas obligatoirement se trouver dans le même Lieu pour être déplacés, mais ils doivent être déplacés dans le même sens (vers la droite ou vers la gauche).
  • Salle de bal des Capulet : même capacité que le Lieu précédent mais avec des Chaperons appartenant à la famille Capulet.
  • Cellule du frère Laurent : déplacement d’un Chaperon (Capulet ou Montaigu) dans un Lieu adjacent à celui où il se trouve.
  • Église : déplacement du Frère Laurent dans un Lieu adjacent à celui où il se trouve.
  • Rue de Vérone : déplacement de l’Allégorie de la Haine dans un Lieu adjacent à celui où elle se trouve

Dénouement

Tout d’abord, on regarde si Juliette se trouve sur le même Lieu que sa Nourrice. Si c’est le cas, elle gagne une Missive de la réserve.

Juliette et sa Nourrice

Ensuite, la Haine s’abat sur Vérone : pour chaque Lieu où se trouvent les 2 familles, la Haine augmente. De plus, la Haine augmente aussi si l’Allégorie de la Haine se trouve en présence d’un ou de plusieurs personnages. Notez que Roméo et Juliette appartiennent aussi à une famille (donc si Roméo se retrouve sur le même Lieu que les parents Capulet, la Haine augmente). Par contre, si Roméo et Juliette sont seuls sur un Lieu, la Haine ne s’abat pas. Tout comme elle ne s’abat pas dans le Lieu où se trouve le frère Laurent (il apaise les mœurs).

La Haine s’abat sur Vérone

Puis, si la Passion a été choisie durant la phase de Rendez-vous et que Roméo et Juliette sont sur le même Lieu, l’Amour grandit. De plus, l’Amour grandit une seconde fois s’ils se trouvent sur le Balcon de Juliette.

L’Amour grandit

Enfin, une carte Événement est révélée à chaque fois que l’Amour grandit. Certains Événements ont un effet instantané (déplacement de Chaperons) et d’autres ont un effet qui dure jusqu’à ce qu’on recouvre la carte par une autre.

Cartes Événement

La scène (le tour de jeu) est alors terminée : les joueurs mettent alors de côté les 2 cartes jouées (mais elles doivent être visibles de l’autre joueur car ce sont des informations importantes pour la suite de l’acte) et recommence une scène.

Après 4 scènes (soit quand les pioches sont vides), c’est la fin de l’acte. Chaque joueur conserve une carte de chaque type parmi les 6 non jouées, remélange le reste des cartes en 2 paquets et un nouvel acte commence.

Tragédie ou épousailles ?

La partie peut se terminer de 3 manières différentes :

  • Le marqueur Haine a atteint la dernière case de sa piste : c’est la tragédie. Roméo, croyant sa bien-aimée Juliette morte, met fin à ses jours. Quand Juliette apprend la triste nouvelle, elle se poignarde à son tour. En gros, c’est perdu.
  • Les 3 actes sont terminés et l’Amour n’est pas au maximum : c’est aussi perdu, mais c’est moins dramatique (personne n’est mort).
  • L’amour a atteint son maximum : Roméo et Juliette parviennent à convaincre leur famille respective de mettre fin à leur haine et de les laisser s’aimer. Ils finissent par organiser un beau mariage et vivent leur bonheur au grand jour. C’est gagné.
Fin de partie
Qu’il est bon d’essayer de réécrire une histoire aussi connue

Roméo & Juliette est un très bon jeu coopératif pour 2 joueurs. Je vous l’ai déjà dit précédemment, j’aime beaucoup les jeux coopératifs avec une contrainte de communication. D’ailleurs, j’ai essayé Roméo & Juliette au dernier FIJ de Cannes sur recommandation de Julien Prothière qui est un des auteurs du jeu. Il avait lu que j’attendais la sortie de La marche du crabe (un autre de ses jeux coopératifs pour 2 joueurs à communication limitée) et que je voulais y rejouer lors du festival, et il en a profité pour me dire qu’il avait un autre proto dans le même genre que je devrais essayer. J’ai bien fait d’écouter son conseil car je ne suis pas certaine que je l’aurais essayé de moi-même. En effet, le thème ne m’attire pas particulièrement et je ne connais même pas exactement cette œuvre de Shakespeare (je sais juste que les 2 protagonistes sont amoureux mais que leur famille se déteste et qu’à la fin, ils meurent) : je n’ai ni lu, ni vu la pièce et je n’ai pas vu le film avec DiCaprio (mais je compte le faire bientôt).

Encore une fois, c’est cette interdiction de communiquer qui m’a particulièrement plu. C’est totalement cohérent avec le thème et au début, ce n’est pas évident de se retrouver sur le même Lieu. Car même s’il faut choisir le Lieu en fonction de la disposition des Chaperons et des capacités des Lieux, il faut encore avoir la possibilité d’aller sur le Lieu voulu. Et parfois, le hasard de la pioche sera contre nous. C’est donc tendu et ça le sera d’autant plus à mesure qu’on avancera dans les chapitres. Car il s’agit encore d’un jeu évolutif (Youpie ! 😁) : il y a 9 Chapitres qui proposent 9 mises en place différentes. Les 3 premiers chapitres sont de difficulté facile, les 3 suivants de difficulté moyenne et les 3 derniers de difficulté élevée. Actuellement, nous avons réussi à valider les 6 premiers et nous n’avons perdu qu’une fois. Mais on sent vraiment la montée en puissance et surtout, on remarque aussi qu’on s’améliore à force de jouer (7 parties ensemble). Il y a donc une courbe d’apprentissage qui va de pair avec l’augmentation de la difficulté. La difficulté provient surtout de la position des Chaperons en début de partie et des Événements de la partie. En effet, les Événements sont divisés en 4 paquets : du plus facile au plus compliqué. Pour le Chapitre I, il n’y a aucun Événement de niveau 4 mais ils commencent à arriver au Chapitre III. Mais c’est aux joueurs de tourner les Événements contraignants en opportunités.

Au fil des parties et de l’augmentation de la difficulté, j’ai davantage apprécié les parties et le jeu. On doit plus réfléchir étant donné qu’il y a plus souvent des personnages des 2 familles sur un même Lieu, sans compter que les Événements viennent chambouler nos plans. La première partie est vraiment très simple et permet de prendre le jeu en main, ce qui n’est pas plus mal puisque de petites règles viennent s’ajouter via les Événements : Juliette ne gagne pas de Missive en présence de sa Nourrice, Roméo n’applique pas la capacité du Lieu quand il est en présence de Juliette,… Étant donné qu’il peut y avoir 4 Événements constants sur le plateau, il faut être attentif et se souvenir de leur effet. Il faut aussi bien réfléchir avant de dépenser une Missive : prévoir avec qui y aller, considérer la capacité du Lieu qui s’applique 2 fois si les Amoureux s’y trouvent et envisager avec qui notre bien-aimé(e) va s’y rendre. On doit faire pas mal de suppositions et parfois nos prédictions ne seront pas bonnes.

Même si je ne connais pas parfaitement la thématique, je peux affirmer qu’on a ici un jeu où le thème est présent : quand on s’envoie une Missive, on ne dit pas simplement le nom du Lieu, mais on se prête au jeu en disant : « Oh, mon Roméo, rendez-vous à la Rue de Vérone ce soir. » Les fans de l’œuvre devraient être totalement comblés avec ce jeu. Surtout que les illustrations sont très jolies et que le matériel est de qualité. La boîte qui devient le plateau quand on l’ouvre est une excellente idée et est du plus bel effet. Les cartes sont aussi bien épaisses et ne s’abîment pas malgré les nombreux mélanges que j’ai déjà faits. Il y a juste le plateau Scène qui est légèrement incurvé et c’est dommage.

Quand la boîte se transforme en plateau de jeu

Les règles sont claires et bien expliquées. Malheureusement, une erreur s’est glissée dans l’explication de la mise en place d’un Chapitre et cela peut provoquer une incompréhension. Concernant les cartes Chapitres, il n’est pas forcément facile de reconnaître le Lieu où placer les Chaperons quand ils sont nombreux sur un Lieu. Dommage que le nom des Lieux ne soit pas indiqué sur ces cartes. Par contre, j’ai apprécié que les capacités soient rappelées sur les cartes Lieux.

Une fois les 9 Chapitres réussis, on pourra inverser les rôles et recommencer l’histoire. Car si les cartes Lieux sont les mêmes pour les 2 personnages, ce n’est pas le cas des cartes Chaperons. En effet, Roméo possède 3 cartes Allégorie de la Haine, tandis que Juliette n’en a qu’une mais dispose de 2 cartes Nourrice. La manière de joueur sera donc différente.

Si vous aimez les jeux coopératifs et cette œuvre de Shakespeare, que vous cherchez un nouveau jeu pour 2 joueurs, je vous recommande vivement de vous pencher sur Roméo & Juliette. Ici, c’est validé.

4 commentaires sur “Roméo & Juliette : L’amour sera-t-il plus fort que la haine ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s