Chronicles of crime : Le jeu d’enquête 2.0.

Dring dring ! Le commissaire vous appelle. Un meurtre a eu lieu à côté du London Eye. Vous faites partie des meilleurs enquêteurs, c’est pourquoi il fait appel à vous. Rendez-vous vite sur le lieu du crime pour interroger les témoins et chercher des indices.

Chronicles of crime est un jeu créé par David Cicurel, illustré par Matijos Gebreselassie, Mateusz Komada et Katarzyna Kosobucka et édité par Lucky Duck Games.

C’est un jeu qui se joue de 1 à 6 joueurs, dont les parties durent environ 1 heure (voire 2, selon le niveau de difficulté) et conseillé dès 12 ans.

Chronicles of crime est un jeu coopératif où vous allez incarner des enquêteurs. Le jeu nécessite l’utilisation d’une application pour pouvoir y jouer. Il s’agit d’un jeu d’investigation policière à scénario, comme Sherlock Holmes – Détective Conseil.

Le jeu nous propose donc de mener l’enquête afin de découvrir qui a commis le crime. Pour cela, vous allez pouvoir chercher des indices sur la scène de crime et cela en réalité virtuelle. Vous décrivez ce que vous voyez aux autres joueurs et ces derniers mettent de côté les cartes Indice correspondantes. Il est évidemment possible que plusieurs joueurs visualisent la scène de crime. Ensuite, vous scannez les cartes Indice pour savoir s’ils sont pertinents ou non. Vous avez aussi la possibilité de faire appel à vos collègues spécialistes : le criminologue, le médecin, la scientifique et le hacker. Vous pouvez leur poser des questions sur les indices ou sur les personnages. Par exemple, le médecin vous informera sur les causes de la mort de la victime. Vous allez également pouvoir interroger les témoins, suspects,… Aussi bien sur d’autres personnages, comme la victime, que sur des indices. Par exemple, si vous avez trouvé du sang sur la scène de crime, vous pouvez interroger les suspects à ce sujet pour connaître leur groupe sanguin. De plus, les personnages peuvent vous mentir (comme dans la vraie vie). Vous pouvez interroger quelqu’un une première fois sur un sujet et ne rien apprendre, mais par la suite, vous apprenez que cette personne en sait plus sur ce sujet. Vous retournez l’interroger et vous n’obtiendrez plus la même réponse.


Il est intéressant de savoir que chaque question vous fait consommer 5 minutes et chaque déplacement 20 minutes. Selon les scénarios, le temps peut être compté avant qu’un événement, parfois dramatique, ne se produise. Il faut alors trouver quoi faire pour éviter la catastrophe.

Dernière chose, il n’y a pas qu’un seul chemin possible pour découvrir la vérité. Vous pourrez apprendre la même chose de différentes manières.

Notez que les photos ne proviennent d’aucun scénario, j’ai juste pris des cartes du matériel au hasard pour pouvoir illustrer l’article.

Avis

J’ai découvert Chronicles of crime lors du Festival International du Jeu de Cannes en février et j’ai tout de suite accroché. J’attendais impatiemment de recevoir le jeu, qui est arrivé avec 3 mois d’avance, chose suffisamment rare dans des jeux financés via crowdfunding pour être signalé. J’ai donc joué le tutoriel et les 3 premiers scénarios du jeu de base.

Sans divulguer quoi que ce soit des différents scénarios, je peux vous dire qu’il y a un énorme travail derrière l’application et que le jeu a un énorme potentiel. J’ai fait beaucoup jouer le tutoriel (une trentaine de fois) et le premier scénario (un peu moins de 10 fois) à d’autres personnes et j’ai pu constater qu’il y a énormément de possibilités et j’ai été bluffée de voir d’autres personnes jouer et apprendre des choses qui m’étaient passées sous le nez ou encore de voir qu’on peut découvrir la même chose de 4 façons différentes.

L’avantage de ce jeu par rapport à d’autres jeux à scénarios est, pour moi, que le matériel est réutilisable. Comme tout se base sur l’utilisation des QR codes, la victime d’un scénario peut devenir un témoin dans un autre. L’envie de se séparer de la boîte après avoir joué les différents scénarios est alors inexistante puisque de nouveaux arriveront sur l’application (moyennant paiement évidemment). De plus, si on ne regarde pas la solution à la fin de la partie, on peut rejouer le même scénario pour améliorer son score. Moi, j’ai joué les différents scénarios 2 fois et je n’ai regardé la solution qu’après avoir réussi à résoudre l’enquête.

Niveau difficulté, on est en dessous de Sherlock Holmes – Détective Conseil, mais ce n’est pas plus mal. Les enquêtes faciles sont accessibles et les difficiles sont plus compliquées à résoudre du premier coup.

Le jeu est destiné à des adultes, voire des adolescents. Pourquoi ? D’abord car on voit les scènes de crime et, même si c’est du dessin, on peut voir le mort, du sang,… Aussi, les thèmes abordés ne sont pas adaptés aux enfants (comme dans les séries télé, on pourrait très bien avoir une affaire de drogue, un enlèvement, un viol,…). Ensuite, même si le jeu se veut plus simple qu’un Sherlock Holmes – Détective Conseil, il faut tout de même une logique plus mature pour faire certains liens.

Certains reprochent au jeu le fait qu’on passe son temps à scanner des QR codes. Moi, je n’ai pas ce problème. J’ai joué toutes les parties à 2 et on s’est passé le téléphone pour que ce ne soit pas toujours le même qui scanne. Après, si vraiment on a une aversion pour tout ce qui touche aux technologies, ce jeu n’est clairement pas ce qu’il faut.

En somme, un jeu d’enquête interactif que j’aime beaucoup et que je conseille à tous ceux qui veulent essayer une nouvelle expérience de jeu. Pourquoi ne pas le glisser sous le sapin ?

6 commentaires sur “Chronicles of crime : Le jeu d’enquête 2.0.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s